Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2007 4 26 /07 /juillet /2007 13:15
wcolonne.jpg

Aujourd'hui, sur la comunne de Wimille dans le département du Pas-de-Calais.
C'est à Boulogne que Napoléon assembla en 1804 l' Armée des côtes de l'Océan qui devint la Grande Armée (Premier Empire)
le 16 août 1804 première distribution de la Légion d'honneur au camp de BoulogneSitué à Wimille,la Colonne de la Grande Armée ou Colonne Napoléone, est haute de 50 mOeuvre de l’architecte Labarre.La première pierre en fut posée le 18 brumaire de l’an 13 et atteignait 20 mètres en 18141819 reprise des travaux
1821 pose de la plateforme1823 on couronna la colonne d’un globe royal1841 Napoléon dut attendre 1962 la statue actuelle, oeuvre de Stenne .Colonne de la Grande Armée de Boulogne  : classement par arrêté du 31 mars 1905.2002 la colonne est frappée par la foudre qui occasionne des éclatements de pierre à son sommet .Une restauration est entreprise.
L'idée de sa construction est née dans l'esprit des troupes cantonnées à St Omer. C'est dans l'approbation générale que le 1er Vendémaire de l'an XIII (21 Septembre 1804) paraissait un ordre du jour du Maréchal Soult annonçant sa construction. Il fût précisé que la pose de la première pierre de cette colonne serait effectuée le 18 Brumaire. de la même année (6 novembre 1804) :  "...époque anniversaire de la régénération de la France sous le Gouvernement réparateur de Napoléon le Grand...". Historiquement, il est faux d'affirmer que la colonne fût construite pour commémorer la première remise de la légion d'honneur, qui d'ailleurs à eu lieu aux Invalides, le 19 Mai 1802. 
Cette colonne fût financée grâce à des "retenues"sur solde d'une journée par mois par officier et une demi-journée pour les s/officiers et hommes de troupes et de la Marine. Cette construction s'appellera "colonne Napoléonienne". Le marbre utilisé sera le marbre blanc "dit marbre de l'Empereur" des carrières aux environs de Marquise, à quelques kilomètres au Nord-ouest  de Boulogne.
Un ordre du jour de la Marine stipule que ce jour là, après la Grand-messe de 9h30, un détachement de cent artilleurs de marine et de cent marins en grande tenue, accompagné de l'état-major, se rendront sur le plateau de la tour d'Odre. Des détachements de toute l'armée les suivront pour se rendre sur le lieu de l'érection du monument. Un procès verbal de la commission Municipale du 17 Brumaire précise que l'emplacement choisi se situe à 200 mètres de la route de Calais, sur une surface de 4 hectares et demi, coût du terrain 18.000 Frs.  Comme première pierre, on mit un bloc de marbre de 80 cm sur 60 et 27 cm d'épaisseur. Le Maréchal Soult, devant les détachements en carrés posa cette pierre, accompagné d'un Grenadier de chaque régiment. 
Après la Bataille d'Austerlitz, le Maréchal Soult envoya à Napoléon 49 tonnes de bronze prises à l'ennemi. Houdan s'attachera à l'employer pour fabriquer la statue de l'Empereur et les bas-reliefs. Le 1er Octobre 1810, le tableau des recettes indiquait que l'armée avait déjà souscrit pour une somme colossale de 1.408.578 Frs et 30 centimes. La construction de cet ouvrage qui devait durer 4 ans, était loin d'être terminée en 1814, elle s'élevait seulement à 19 mètres au lieu des 50 initialement prévus, et réclamait encore de grosses sommes. 
Après Waterloo, le gouvernement exigea qu'on lui remette tout le bronze, statue et bas-reliefs compris. Il fût utilisé avec la statue de la place Vendôme pour fondre la statue d'Henri IV sur le Pont-neuf à Paris. On décida que la colonne deviendrait un phare par les soins des Ponts et Chaussées. L'opinion publique fût contre, et pétitions après pétitions, le Duc d'Angoulême céda, et fit reprendre les travaux en 1819.  Mais une question se posa alors; que, ou plutôt, qui placerait t'on en haut de l'édifice ? On pencha pour Louis XVIII, puis Henri IV . Ce fût finalement un globe fleurdelisé surmonté d'une couronne Royale nommé "Globe de la légitimité", qui fût placé sur ce qui était désormais "La colonne Bourbon".
Bien entendu en 1830, changement de programme, la colonne devint définitivement colonne de la Grande Armée. En 1838, le ministre Monlivet commande à Bosio une statue de l'Empereur qui sera fondue par Denis. Cette colonne sera exposée sur les bords de Seine jusqu'au retour des "Cendres", puis envoyée à Boulogne pour y être inaugurée le 15 Août 1841. Un malveillant avait pendant la nuit gravé dans l'œil gauche de la statue le mot "Waterloo", on ne pût l'effacer complètement. La colonne mesure 50,10 mètres de hauteur, cette statue haute de 3,50 mètres et pesant 7,5 Tonnes représente l'Empereur en tenue de sacre dite "Impériale",  brandissant dans sa main gauche un sceptre à l'Aigle.
Mais l'histoire ne s'arrête pas là, la deuxième Guerre Mondiale, qui devait défigurer, entre autres, la région avec les bombardements "Alliés", endommagea considérablement cette statue. Les anciens racontent que certains aviateurs Anglais faisaient un détour pour vider leurs munitions sur cette statue, l'arrosant copieusement de rafales dévastatrices.
Elle sera donc remplacée en 1962 par la statue que l'on peut voir aujourd'hui, montrant l'Empereur en tenue légendaire, bras droit dans le gilet, portant sa redingote et son éternel chapeau. 
Au risque de décevoir beaucoup de monde, contrairement à la légende, elle ne tourne pas le dos à l'Angleterre, qui d'ailleurs est située plus à sa gauche que dans son dos. La statue fait tout simplement face à l'avenue qui mènait à l'entrée, et qui rejoignait autrefois la route de Calais.

    

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick R. Nastro - dans MONUMENTS-ARTS-LIEUX-SOUVENIRS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Patrick R. Nastro
  • Le blog de Patrick R. Nastro
  • : Bienvenue au pays de Napoleon et de ses contemporains, vous apprendrez surement bien des choses interressantes sur les empereurs Napoléon Ier et Napoléon III et sur la famille Bonaparte, de ce qu'il reste de ces empires Français au XXIème siècle...
  • Contact

Profil

  • Patrick R. Nastro

Recherche

Archives

Liens