Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2007 4 26 /07 /juillet /2007 19:52

799px-Saint-Leu-la-Foret---Place-de-la-Forge-01.jpg

Saint-Leu-la-Forêt est une commune du Val-d'Oise située en vallée de Montmorency, à environ 20 km au nord de Paris. 
Appelée Napoléon-Saint-leu-Taverny de 1852 à 1870.
La commune est limitrophe de Taverny, Chauvry, Bouffémont, Saint-Prix, Ermont et Le Plessis-Bouchard.Saint-Leu occupe une surface de 526 hectares dont 146 hectares de forêt.
Son altitude est de :
65 mètres dans la plaine 
84 mètres au niveau de la mairie 
170 mètres au niveau de la Châtaigneraie 
190 mètres aux "Sapins brûlés".
Elle est desservie par une gare (Saint-Leu-la-Forêt) de la ligne Paris - Persan par Ermont. 
Saint-Loup au Moyen Âge (leu étant la forme ancienne du mot loup), ce qui donne Saint-Loupien pour le nom de ses habitants.
La ville comporte encore de nombreuses ruelles, qui étaient destinées à la circulation des lépreux.Le nom de Saint-Leu-la-Forêt provient de l'existence d'une église au XIIe siècle dédiée au saint éponyme, archevêque de Sens en 609.
Le village est une seigneurie des Montmorency à partir du XIVe siècle, puis des Condé jusqu'à la Révolution. En 1470, la population ne comporte que 50 habitants.
De 1794 à 1806, la commune prit le nom de Claire-Fontaine ; en 1806, elle fut renommée Saint-Leu-Taverny ; puis, en 1852, Napoléon-Saint-Leu-Taverny, appellation qu'elle conserva jusqu'en 1870 pour reprendre alors le nom de Saint-Leu-Taverny. En octobre 1915, elle devint finalement Saint-Leu-la-Forêt, Taverny ayant été érigé en commune indépendante.
Au XVIIe siècle, il y avait deux châteaux à Saint-Leu : en 1645 est édifié le château du Haut à l'emplacement du château seigneurial des Montmorency, puis en 1693 est construit le château du Bas sur le fief d'Ort. Les deux furent acquis en 1804 par Louis Bonaparte, frère de Napoléon Ier, qui fit démolir le plus ancien, le château du Haut et s'installa avec son épouse la reine Hortense dans le domaine du Bas. Il est enterré avec son épouse dans l'église de la ville et on peut apercevoir leurs tombeaux derrière l'autel.
Le second château disparut à son tour après la mort mystérieuse du dernier des Condé, en 1830.
L'arrivée du chemin de fer en 1876 modifie la vie du village et accélère son intégration progressive à l'agglomération parisienne.

L'église Saint-Leu-Saint-Gilles fût édifiée en 1851 sur ordre du prince Napoléon, futur Napoléon III et consacrée en sa présence. Il remplace une construction antérieure du XVIIe siècle, consacrée le 7 novembre 1690. L'église abrite dans sa crypte les tombeaux de quatre membres de la famille Bonaparte.

La maison consulaire (2, rue Émile-Bonnet) date du début du XVIIIe siècle. durant la Première Guerre mondiale, il fut utilisé comme hôpital militaire annexe et accueillit en cinq ans plus de deux-mille poilus.

La croix du prince de Condé (78, rue du Château) marque l'emplacement de la chambre du château de Saint-Leu, démoli durant le second quart du XIXe siècle, dans laquelle fut retrouvé pendu Louis VI Henri de Bourbon-Condé en 1830, à l'espagnolette d'une fenêtre.

La fontaine du moissonneur (place de la Forge) fut édifiée de 1893 à 1895 et remplace une précédente fontaine datant du XIVe siècle. La statue du moissonneur symbolise le travail agricole, celui de l'essentiel des habitants du village d'alors.

Le lavoir de l'Eauriette (rue Kléber), construit en 1873.

La fontaine de Boissy (Rue de Boissy), édifiée à la fin du XIXe siècle.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick R. Nastro - dans MONUMENTS-ARTS-LIEUX-SOUVENIRS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Patrick R. Nastro
  • Le blog de Patrick R. Nastro
  • : Bienvenue au pays de Napoleon et de ses contemporains, vous apprendrez surement bien des choses interressantes sur les empereurs Napoléon Ier et Napoléon III et sur la famille Bonaparte, de ce qu'il reste de ces empires Français au XXIème siècle...
  • Contact

Profil

  • Patrick R. Nastro

Recherche

Archives

Liens