Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2007 3 01 /08 /août /2007 19:56

156-copie-2.jpg

Mack et 25.000 Autrichiens furent défaits par 6.000 Français à la bataille d'Haslach ou d'Albeck le 11 octobre 1805.
Albeck est un village de Wurtemberg, à 10 km d'Ulm.

La bataille de Haslach Jungingen n’a sûrement pas été voulue par les parties en présence. Quand le Général de Division Dupont (1ère Division du 6ème Corps de Ney) arrive devant Ulm, il ne croît pas être face à une armée conséquente mais plutôt devant l’arrière garde de Mack. Dans son mouvement stratégique, Napoléon a souhaité arriver sur les arrières du général autrichien. Il a demandé à Lannes de faire une démonstration devant la Forêt Noire afin de capter l’attention de cette armée stationnée à Ulm, dans l’attente du renfort austro-russe. Le plan a parfaitement fonctionné. Après quelques engagements à Wertingen puis Gunzburg, l’armée française a pris position près de Ausbourg. Napoléon confie alors à Murat le soin de commander une armée composée de la Réserve de Cavalerie et des 5ème et 6ème Corps (Lannes et Ney). Elle a pour objectif de suivre Mack vers le sud quand celui-ci prendra la décision de quitter Ulm. A cette fin, Murat souhaite que son effectif entier soit sur la rive droite du Danube. Ney ne partage pas cet avis; il pense que le général adverse pourrait essayer de s’échapper vers le nord, et demande à son supérieur hiérarchique, lors d’un entretien houleux, l’autorisation de ramener tout son Corps sur la rive gauche. Le 10 octobre, le 6ème Corps d’Armée est en effet partagé en deux; si l’essentiel est au sud du Danube avec le gros de l’Armée française, il en va autrement du Général Dupont qui a reçu l’ordre de faire mouvement vers Ulm pour fixer ce que l’Etat Major pense être l’arrière garde autrichienne. Durant ces évènements, la 1ère Division avance, avance encore.
La voici à Ulm. Les hussards chargés d’éclairer le mouvement rapportent que l’effectif adverse est important. Le général français part en observation et ne peut que confirmer… L’alternative est simple :
Faire un mouvement rétrograde qui va probablement entraîner les autrichiens dans une poursuite, et il n’est pas aisé de faire front en reculant, 
Continuer le mouvement, en ordre de bataille, pour laisser penser à l’adversaire que les 5000 hommes ne composent que l’avant garde d’une armée.
Le général français n’hésite pas. Dans un premier temps, il prévoit d’ancrer sa ligne de défense sur Haslach et de s’étendre au sud vers le Danube. Cette organisation ne lui semble pas très sûre car elle laisse un couloir au nord où les autrichiens vont probablement s’engouffrer pour inquiéter son aile droite. Dupont observe le petit village de Jungingen plus à l’ouest. Eloigné de Haslach,  il verrouille cependant cette allée dangereuse qui menace sa droite. Sa décision est prise : les compagnies de grenadiers et carabiniers des six régiments sont réunies afin de composer un bataillon provisoire qui occupera Jungingen, avec en soutien le 9ème léger ; sur le secteur d'Haslach  il va déployer le 96ème, le 32ème de ligne et l’artillerie à pied. La cavalerie jouera le rôle de réserve. Il envoie de plus un message au général Baraguey d’Hilliers de le rejoindre avec sa division de dragons à pied. Coté autrichien, la réaction est rapide ; cependant, la cavalerie légère n’a pas réalisé son travail d’observ ation. Mack ne sait pas, malgré l’altitude de Ulm, si ce qu’il voit constitue l’avant garde d’une armée plus importante ou un groupe isolé de combattants. On peut penser cependant qu’il penche plutôt vers la première solution. Dupont l’a trompé et ce stratagème va empêcher les Autrichiens d’engager tout leur potentiel. Tout est en place pour le premier acte qui va se dérouler dans et autour de Jungingen.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick R. Nastro - dans LES BATAILLES NAPOLEONIENNES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Patrick R. Nastro
  • Le blog de Patrick R. Nastro
  • : Bienvenue au pays de Napoleon et de ses contemporains, vous apprendrez surement bien des choses interressantes sur les empereurs Napoléon Ier et Napoléon III et sur la famille Bonaparte, de ce qu'il reste de ces empires Français au XXIème siècle...
  • Contact

Profil

  • Patrick R. Nastro

Recherche

Archives

Liens