Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2007 1 06 /08 /août /2007 19:18

montereau2.gif

La bataille de Montereau eut lieu de 18 février 1814 près de Montereau. (Seine-et-Marne), et s'est soldée par une victoire des Français commandés par Napoléon sur les Autrichiens et les Wurtembergeois commandés par le Prince royal de Wurtemberg.
Après le désastre de la campagne de Russie et la défaite de Leipzig les armées de la coalition franchissent le Rhin et commencent la campagne de France.
Du 14 au 17 février 1814 : Le Général autrichien Hardegg entre dans Montereau le 14. Le pillage de la ville commence avec son cortège d'atrocités sur la population.
Le 13 février 1814 : Le général Oudinot donne l'ordre de se replier sur Nangis, et au général Pajol d'évacuer Montereau, et de se replier sur Melun ou Nangis. À 9h30 l'évacuation commence devant les habitants médusés. Deux fortes explosions détruisent les ponts de l'Yonne de Seine. Le soir on aperçoit les feux de bivouac de l'ennemi à La Brosse-Montceaux.
Le 16 février : Les alliés commencent à s'affoler de la marche de Napoléon sur la ville.
Le 17 février : Napoléon ordonne l'offensive.
Le 18 février 1814 : Le Prince Royal de Wurtemberg possède environ 18 000 hommes sous ses ordres dans la ville. Napoléon qui espère encore jeter l'ennemi hors des frontières, arrive à 15 heures, ce qui suscite l'affolement dans les rangs autrichiens.
L'objectif est d'atteindre le plateau de Surville. Quatre colonnes sont formées. Avec de jeunes cavaliers inexpérimentés, la charge de Pajol, crève les bataillons autrichiens et wurtembergeois. Du haut de Surville Napoléon jubile : Dans la charge deux cavaliers seulement ont été tués. Les armées alliées sont en déroute et battent en retraite jusqu'à la Tombe, pillant et brûlant tout sur leur passage. Les habitants de la ville s'empressent d'aider à chasser l'ennemi.
Le 19 février, Napoléon entre dans la ville, fort mécontent de l'aide que certains habitants, comme l'adjoint au maire Jauvet qui a hébergé un général, ont apportée aux armées autrichiennes, en dépit de leurs exactions.
La Bataille de Montereau sera l'un des derniers succès de Napoléon. Mais elle n'empêchera pas l'inéluctable.
Malgré cet acte héroïque, c'est la fin. Les généraux ne veulent plus se battre. La France veut la paix.
Une statue équestre de Napoléon 1er, dont le socle comporte des illustrations de la charge héroïque du 18 février 1814, fut érigée sur le pont de Montereau, sous le second empire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick R. Nastro - dans LES BATAILLES NAPOLEONIENNES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Patrick R. Nastro
  • Le blog de Patrick R. Nastro
  • : Bienvenue au pays de Napoleon et de ses contemporains, vous apprendrez surement bien des choses interressantes sur les empereurs Napoléon Ier et Napoléon III et sur la famille Bonaparte, de ce qu'il reste de ces empires Français au XXIème siècle...
  • Contact

Profil

  • Patrick R. Nastro

Recherche

Archives

Liens